Excursions Etna, tour etna, trekking etna Excursion etna, excursions sur l’etna, tour etna, trekking etna, etna volcan

Le Volcan Etna

Curiosités et légendes sur l’Etna

 

L’Etna était connue à l’époque gréco-romaine sous le nom d’Aetna, un nom également attribué à la ville de Catane, tiré peut-être du mot grec aitho (brûler). Les Arabes appelaient la montagne Jabal al-Jabal ou Burkan Atma Ṣiqilliyya (volcan ou sommet de la montagne de Sicile) ; ce nom a ensuite été changé en Mons Gibel pour indiquer la montagne Gibel, et ensuite, au Moyen Age, est devenu Mongibello. Les gens qui vivent près du volcan appellent l’Etna “A Muntagna” (la montagne) dans toute sa simplicité. Aujourd’hui le nom Mongibello indique le sommet de l’Etna : la zone des deux cratères centraux, le cratère sud-est et le cratère nord-est. Les éruptions régulières et spectaculaires, souvent dramatiques, ont fait du volcan le sujet d’une grande curiosité dans les croyances mythologiques et folkloriques classiques ; les tentatives pour expliquer le comportement du volcan ont été faites dans la religion, où les dieux et géants des légendes romaines et grecques étaient censés contrôler le volcan.
Voici quelques-unes des théories religieuses qui étaient populaires dans le passé.
Tout d’abord, Eole, le roi des vents, qui aurait emprisonné les vents dans les grottes de l’Etna. Selon le poète Eschyle, le typhon géant était confiné aux murs de l’Etna et c’est la cause des éruptions.
Une autre théorie est la colère du géant Encelade, qui s’est rebellé contre les dieux, a été tué et brûlé à l’Etna.
Une autre légende est celle d’Héphaïstos ou Vulcain, dieu du feu et de la métallurgie et forgeron des dieux. On dit qu’il garda sa forge sous l’Etna, et qu’il apprivoisa Adranus, le démon du feu, pour le chasser de la montagne.

Les Cyclopes auraient aussi tenu une forge où ils produisaient les flèches utilisées comme armes par Zeus.
Selon la légende, le dieu grec des défunts, le Tartare, était situé sous l’Etna.
Empedocle, était un philosophe pré-socratique important et un politicien grec du cinquième siècle av. J.-C. qui se serait jeté dans le cratère du volcan, même si apparemment il est mort en Grèce.

Les Cyclopes auraient aussi tenu une forge où ils produisaient les flèches utilisées comme armes par Zeus.
Selon la légende, le dieu grec des défunts, le Tartare, était situé sous l’Etna.
Empedocle, était un philosophe pré-socratique important et un politicien grec du cinquième siècle av. J.-C. qui se serait jeté dans le cratère du volcan, même si apparemment il est mort en Grèce.
Une autre légende raconte que lorsque l’Etna a éclaté en 252 après J.C., un an après le martyre de Sainte Agathe, les Cataniens ont porté le voile rouge de la Sainte à la coulée de lave et l’ont appelée par son nom. Et l’éruption a pris fin !
Mais les légendes viennent aussi du monde anglo-saxon : selon l’une d’elles, l’âme de la reine Elizabeth I d’Angleterre réside maintenant dans les entrailles de l’Etna, grâce au pacte qu’elle a conclu avec le diable en échange de son aide durant son règne.